Quelle rĂ©Ă©ducation ? Pour qui ? Pour quoi ?

                                            RĂ©Ă©ducation orthoptique

Les sĂ©ances de rĂ©Ă©ducation orthoptique doivent permettre de rĂ©Ă©duquer la fonction visuelle dĂ©faillante chez les patients atteints de strabisme, d’hĂ©tĂ©rophorie, de paralysie oculomotrice, de corriger le dĂ©sĂ©quilibre binoculaire de type insuffisance de convergence et de traiter l’amblyopie fonctionnelle chez l’enfant.

Le plus souvent, la rĂ©Ă©ducation des yeux rĂ©tablit ou amĂ©liore l’équilibre et l’efficacitĂ© de la vision, elle prĂ©vient parfois une aggravation, supprime la gĂȘne fonctionnelle dans la vie quotidienne.

 Dans l’activitĂ© motrice, les affĂ©rences visuelles tiennent une place importante. La maĂźtrise du regard et une meilleure utilisation des capacitĂ©s visuelles sont indispensables Ă  la rĂ©adaptation des traumatisĂ©s ou des handicapĂ©s moteurs.

 Dans l’élaboration de son projet de rĂ©Ă©ducation des yeux, l’orthoptiste devra Ă©couter les plaintes et les troubles du patient et son action devra prendre en compte la globalitĂ© de la personne.

Dans les divers cas oĂč la rĂ©Ă©ducation est indiquĂ©e :

 - Soit les sĂ©ances joueront un rĂŽle thĂ©rapeutique prĂ©pondĂ©rant des troubles de la vision.

- Soit la rĂ©Ă©ducation orthoptique associĂ©e Ă  d’autres moyens thĂ©rapeutiques, participera au traitement gĂ©nĂ©ral, au traitement optique, au traitement chirurgical...

- Soit l’action de l’orthoptiste consistera à celle d’une aide au diagnostic, support indispensable pour l’orientation de certains traitements.

Pour la qualitĂ© et la comprĂ©hension du traitement entrepris, une bonne communication mĂ©decin-l’orthoptiste-patient est indispensable.

Paris orthoptiste