La vision de l'adulte

Une bonne vue est nécessaire à la formation initiale et continue d’un professionnel.
L’utilisation de l’informatique s’étend Ă  tous les domaines, et il n’est pas rare qu’un ouvrier soit confrontĂ© de plus en plus Ă  des cadrans et des Ă©crans Ă  surveiller. Il devra aussi commander des robots Ă  distance et devra donc possĂ©der Ă  la fois une bonne vision de près et une bonne vision de loin. Il doit savoir s’adapter Ă  ces nouvelles conditions qui rĂ©clament et imposent des capacitĂ©s visuelles plus dĂ©veloppĂ©es. 
Notre vision est donc de plus en plus sollicitĂ©e que ce soit au travail ou dans les loisirs car l’utilisation d’un Ă©cran est devenue presque incontournable. Cela nĂ©cessite d’avoir une bonne fixation, une bonne convergence avec une bonne mise au point. Les yeux se dĂ©placent frĂ©quemment de l’écran Ă  des documents papier ce qui entraĂ®ne des efforts continuels d’adaptation Ă  des directions, des distances, et des luminances diffĂ©rentes. C’est pourquoi la posture devant son Ă©cran est très importante :

  • L’utilisateur doit avoir le dos bien maintenu sur un siège Ă  hauteur rĂ©glable, les pieds posĂ©s sur un plan inclinĂ© et les cuisses horizontales.
  • L’écran doit ĂŞtre inclinĂ© et se situer Ă  un minimum de 50 cm des yeux. Quand c’est possible, le regard vers le bas, moins fatigant, doit ĂŞtre privilĂ©giĂ©. L’écran ne doit pas comporter de reflets parasites. Il faut rĂ©gler correctement le contraste et la luminance, choisir plutĂ´t un fond d’écran clair.
  • Un Ă©clairage d’appoint pour les documents papier peut-ĂŞtre nĂ©cessaire.

Si des éléments de la fonction visuelle sont perturbés et ne sont pas corrigés ou rééduqués, le travail sur écran entraînera une gêne oculaire avec des maux de tête, des difficultés de concentration, une charge mentale accrue. La perte d’efficience, avec une possibilité de dégradation de l’état général entraîneront une augmentation des coûts en matière de santé.

Paris orthoptiste